Aperçu sur les croyances des chiites
Abdallah ibn Mohammad As-salafi  
  nombre de visiteurs : 118741  
Aperçu sur les croyances des chiites
     Aperçu sur les croyances des chiites
     Préface
     Introduction
     Quand est apparue la secte des « rawâfidhs » ?
     Pourquoi a-t-on désigné les chiites par « rawâfidhs» ?
     En combien de groupes se divise cette secte ?
     Quel est ce principe de « Novation » auquel croient les « rawâfidhs » ?
     Quel est la croyance des « rawâfidhs » concernant les attributs divins ?
     Quelle est la croyance des « rawafidhs » envers le Noble Coran ?
     Quelles sont les opinions des « rawâfidh » à l’encontre des compagnons du Prophète – Paix et Salut sur lui.
     Les points de similtudes entre les juifs et les « rawâfidh »
     Quelles sont les convictions des « rawâfidhs » au sujet de leurs imams ?
     Quelle est cette croyance du « Retour » dont professent les « rawâfidhs » ?
     Quel est ce principe de foi qu’est la « taqiyyah » ou dissimulation chez les « rawâfidhs » ?
     Qu’elle est cette « terre » qu’ils considèrent comme un principe de leur foi ?
     Quelles sont les convictions des « rawâfidhs » concernant les sunnites ?
     Quelles sont les convictions des « rawâfidhs » de la «mut’a » ou mariage temporaire et quel mérite a-t-il à leurs yeux ?
     Quelles sont les convictions des « rawâfidh » au sujet de Najaf et Karbalâ et quel est le mérite de la visite de ces lieux
     Quelles sont les divergences entre les chiites « rawâfidhs » et les gens de la sunnah ?
     Quelle conviction les « rawâfidhs » ont du jour de « ‘Achourah » et quel est, pour eux, son mérite ?
     Quelles convictions ont les « Rawâfidhs » concernant l’allégeance ?
     Est-ce qu’une conciliation est possible entre sunnites unitaires et « rawâfidhs » associationnistes ?
     Paroles de certains imâms (sunnites) anciens et contemporains au sujet des « rawâfidhs »
     Le prétendu chapitre de la « wilayah » ( allégeance )
     La prétendue tablette de Fatimah
     Invocations à l’encontre des idôlatres de Qoraych
     Conclusion
     Références bibliographiques
     Sites importants recommandés
 
Quelles sont les convictions des « rawâfidh » au sujet de Najaf et Karbalâ et quel est le mérite de la visite de ces lieux

             Les « rawâfidhs » considèrent les endroits contenant la sépulture de leurs imâms comme des lieux saints. Ainsi Koufa, Karbalâ et Qom sont considérés comme des lieux sacrés. Les « rawâfidhs»  rapportent que Al Sadeq a dit : A Allah appartient un territoire sacré qui est la Mecque, à son Prophète un espace sacré qui est Médine, à l’Emir des croyants (Ali) une ville sacrée qui est Koufa et à nous un lieu sacré qui est Qom »

            Chez les « rawâfidhs », Karbalâ est meilleure que la Ka’ba. Dans le livre « Bihâr al-anwar » ( les océans de lumière ), on lit qu’Abou Abdallah a dit : «  Allah a révélé à la Ka’ba que si ce n’était la terre de Karbalâ Je ne t’aurai pas donné cette prééminence. Si ce n’était ce qu’elle renferme en elle, Je ne t’aurai pas créé et Je n’aurai pas créé le Temple par lequel Je m’enorgueillis. Sois donc satisfaite et demande satisfaction et sois humble, modeste et réservée, sans t’emporter d’orgueil envers la terre de Karbalâ. Sinon, Je m’emporterai contre toi et Je te précipiterai dans la fournaise de l’Enfer[1] »

          Les « rawâfidhs » considèrent la visite de la tombe d’Al Hussein à Kerbalâ meilleure que de s’acquitter du cinquième pilier de l’islam qu’est le pèlerinage !!

          Al Majlisy mentionne dans son ouvrage « Bihâr al-anwâr » que Bachi Ad-dahân a dit : «  J’ai dit à Abdallah – que le Salut soit sur lui - : Il se peut que le moment du pèlerinage soit passé, puis-je stationner le jour de Arafat sur la tombe d’Al Hussein ? Il répondit : tu viens de dire là une remarque importante !Saches que tout croyant qui vient se recueillir sur la tombe d’Al Hussein connaissant son mérite, en dehors d’un jour de fête, il lui est écrit l’équivalent de vingt pèlerinages, vingt visites pieuses ( ‘Omrah ), vingt batailles avec un prophète envoyé ou un imam juste. Quant à celui qui lui rend visite le jour de ‘Arafat,connaissant son mérite, seront inscrits à son actif mille pèlerinages ainsi que mille visites pieuses (‘Omrah) et mille batailles avec un prophète envoyé ou un imâm juste.

         Dans le même ouvrage, il est mentionné que ceux qui visitent la tombe d’Al Hussein à Karbalâ sont plus pures et meilleurs que les pèlerins qui  stationnent, le jour de ‘Arafat, car ces derniers sont considérés comme des enfants d’adultère. Qu’Allah nous préserve !!

        Ali ibn Asbat rapporte que Abou Abdallah – sur lui la Paix  a dit : «  Allah Béni et Très-Haut commence tout d’abord par jeter un regard sur les visiteurs de la tombe d’Al Hussein , le jour de ‘Arafat » Je lui ai dit : « Avant les pèlerins stationnés ? Il répondit : « Bien sûr ! » Je dis : «  Comment cela ? » Il me répondit : «  Parce que là-bas, il y a des enfants d’adultère alors qu’ici il n’y en a pas[2] »

         Pire encore ! Ali Al Sistany, leur référence, dans son livre «  Minhâj as-sâlihin » ( la voie des vertueux )  dit que la prière dans les mausolées est meilleure que dans les mosquées !! A la question numéro 562, il dit : «  La prière dans les mausolées des imams – que la Paix soient sur eux – est souhaitable, sinon préférable à la prière effectuée dans une mosquée. La prière faite dans le mausolée de l’imam Ali ibn Abi Tâlib – sur lui la Paix – est supérieure de mille fois à celle effectuée dans une mosquée[3].

        L’exagération a culminé à un point où leur cheikh  Abbas Al Kâchâny, dans son livre «  Masâbih al-jinân » ( les luminaires du paradis ) écrit au sujet de Karbalâ  ce qui suit : «  Il ne fait point de doute que Karbalâ est la plus sainte terre d’islam. Les textes rapportés lui octroient plus de mérite qu’aucun endroit. Elle est la terre sacrée et bénie d’Allah ; La terre humble et modeste d’Allah ; La terre choisie, sacrée, sûre et bénie d’Allah; la terre sacrée d’Allah et son Prophète et la coupole de l’islam. L’endroit où Allah aime être adoré et invoqué ; La terre-remède d’Allah. Tous ces avantages et consorts qu’on trouve à Karbalâ ne se trouve nulle part ailleurs même pas à la Ka’ba [4]»

           Dans le livre « Al-mazâr » ( la visite ) de Mohammed An-na’mân surnommé cheikh Al Mufid, à propos des mérites de la mosquée de Koufa, il est rapporté qu’Abou Jaafar Al-Bâqir a dit : « Si les gens, si éloignés soient-ils, savaient ce qu’il y a dans la mosquée de Koufa, ils apprêteraient provisions et moyens de transport pour s’y rendre. La prière obligatoire, en ce lieu, équivaut à un pèlerinage, et une prière surérogatoire équivaut à une oumra[5] »

         Dans le même ouvrage , on y lit dans le chapitre « Al qawlu ‘inda al-wuquf ‘ala al-judath » ( Ce qui doit être dit en présence des corps défunts ) : «  Lorsqu’on visite la tombe d’Al Hussein, on doit orienter sa main droite vers son mausolée puis dire une longue invocation dont voici un passage : « Je suis venu te rendre visite demandant l’affermissement de mes pas dans ma venue vers toi étant certain qu’Allah, par vous, dissipe le malheur et  fait descendre la miséricorde. Que par vous, Il empêche que la terre se dérobe avec ses habitants, que par vous il affermit les montagnes sur ses fondements. Je m’oriente vers mon Seigneur en vous prenant comme intercesseur pour l’accomplissements de mes affaires et la rémission de mes péchés[6] »

       Constate, cher lecteur, comment ces gens tombent dans l’associationnisme (al shirk), lors de leurs invocations, puisqu’ils s’adressent à un autre qu’Allah pour l’accomplissement de leurs affaires et la rémission de leurs péchés. Alors qu’Allah dit [  Et qui donc pardonne les péchés si ce n’est Allah ] chap. 3 v. 135 Qu’Allah nous préserve du péché de l’associationnisme !

 

 



[1] « Kitâb al-bihâr » 10/107

[2] « Bihâr al-anwâr » Al-Majlisy 85/98

[3] « Masâbih al-jinân » Abbas Al-Kâchâny

[4] « Masâbih al-jinân » Abbas Al-Kachâny p. 360

[5] « Kitâb al-mazâr » Cheikh Al-Mufid , p. 20

[6] « Kitâb al-mazâr » Cheikh Al-Mufid , p. 99

 
Retour a la page principale
قسم الأخـبـار :: الدفاع عن السنة