Aperçu sur les croyances des chiites
Abdallah ibn Mohammad As-salafi  
  nombre de visiteurs : 121594  
Aperçu sur les croyances des chiites
     Aperçu sur les croyances des chiites
     Préface
     Introduction
     Quand est apparue la secte des « rawâfidhs » ?
     Pourquoi a-t-on désigné les chiites par « rawâfidhs» ?
     En combien de groupes se divise cette secte ?
     Quel est ce principe de « Novation » auquel croient les « rawâfidhs » ?
     Quel est la croyance des « rawâfidhs » concernant les attributs divins ?
     Quelle est la croyance des « rawafidhs » envers le Noble Coran ?
     Quelles sont les opinions des « rawâfidh » à l’encontre des compagnons du Prophète – Paix et Salut sur lui.
     Les points de similtudes entre les juifs et les « rawâfidh »
     Quelles sont les convictions des « rawâfidhs » au sujet de leurs imams ?
     Quelle est cette croyance du « Retour » dont professent les « rawâfidhs » ?
     Quel est ce principe de foi qu’est la « taqiyyah » ou dissimulation chez les « rawâfidhs » ?
     Qu’elle est cette « terre » qu’ils considèrent comme un principe de leur foi ?
     Quelles sont les convictions des « rawâfidhs » concernant les sunnites ?
     Quelles sont les convictions des « rawâfidhs » de la «mut’a » ou mariage temporaire et quel mérite a-t-il à leurs yeux ?
     Quelles sont les convictions des « rawâfidh » au sujet de Najaf et Karbalâ et quel est le mérite de la visite de ces lieux
     Quelles sont les divergences entre les chiites « rawâfidhs » et les gens de la sunnah ?
     Quelle conviction les « rawâfidhs » ont du jour de « ‘Achourah » et quel est, pour eux, son mérite ?
     Quelles convictions ont les « Rawâfidhs » concernant l’allégeance ?
     Est-ce qu’une conciliation est possible entre sunnites unitaires et « rawâfidhs » associationnistes ?
     Paroles de certains imâms (sunnites) anciens et contemporains au sujet des « rawâfidhs »
     Le prétendu chapitre de la « wilayah » ( allégeance )
     La prétendue tablette de Fatimah
     Invocations à l’encontre des idôlatres de Qoraych
     Conclusion
     Références bibliographiques
     Sites importants recommandés
 
Quel est ce principe de foi qu’est la « taqiyyah » ou dissimulation chez les « rawâfidhs » ?

               La dissimulation a été exposée par l’un de leurs savants contemporains en ces termes : « La taqiyyah » ou dissimulation  consiste à dire ou à faire autrement que ce que l’on pense et ceci afin de préserver sa personne, ses biens et sa dignité du mal[1].

             Ils prétendent que le Prophète – Paix et Salut sur lui – l’a pratiqué lorsque le chef des hypocrites Abdallah ibn Saloul décéda. Ils disent que lorsque le Prophète vint faire la prière mortuaire sur lui, ‘Omar lui dit : N’est-ce pas qu’ Allah t’a déconseillé d’agir ainsi ? C'est-à-dire de prier en faveur des hypocrites. Le Prophète – Paix et Salut d’Allah sur lui – lui  répondit  alors : Prends garde ! Tu ne sais pas ce que j’ai dit. J’ai certes évoqué Allah en disant : Seigneur ! Remplis son intérieur de feu, sa tombe de feu et sa base de feu[2] »

                Constate, frère en islam, comment ils osent attribuer au Prophète – Paix et Salut d’Allah sur lui  – le mensonge ? Est-il raisonnable de penser que les compagnons sont en train de demander la rémission des péchés du défunt alors que le Prophète de la Miséricorde, lui-même, est en train de le maudire ! ?

               Al-Kulayni rapporte dans « Les fondements du kâfy » ce qui suit : «  Abu ‘Abdullah a dit : « Ô Aba ‘Amr, la « taqiyah » ou dissimulation représente les neuf-dixième de la religion et celui qui ne dissimule pas, n’a pas de religion. La « taqiyah » est à observer pour toutes choses à l’exception du « nabid » ( boisson légèrement fermentée ) et la madéfaction. Craignez pour votre religion et revêtez-la par la dissimulation, car point de foi pour celui qui ne dissimule pas[3] ! »

                Mais les « rawâfidhs » ne se sont pas arrêtez là ! Ils sont allés jusqu’au point de jurer par autre qu’Allah et cela toujours pour observer la dissimulation. Qu’Allah nous en préserve !

           Al Hur Al Amily écrit dans son ouvrage « L’instrumentalisation chiite » qu’ibn Bukayr rapporte de Zurârah les dires suivants d’Abi Jaafar – sur lui la Paix – : « Je lui ai dit :  Nous sommes sollicités par ces gens au sujet de nos biens et ils demandent qu’on jure alors que nous nous sommes acquittés de l’aumône légale. Il me répondit : Ô Zurârah ! Si tu as peur, jure leur par ce qu’ils veulent.

           De même, Sama’a rapporte ces dires d’Abou Abdallah – sur lui la Paix - : «  Si la personne jure par dissimulation cela n’est pas préjudiciable si  elle le fait par contrainte ou nécessité[4] »

        Les « rawâfidhs » considèrent la dissimulation comme une obligation  et comme le fondement de leur école. Ils se transmettent son principe secrètement et ouvertement et ils y recourent dans les situations difficiles.

        Prenez garde, Ô musulmans des agissements des « rawâfidhs » !

                


[1] « Ac-chi’a fil mizân » ( Etude critique du comportement des chiites) Mohammed Jawâd Mughniyah p. 47

[2] « Furu’ Al-kâfy » ( Livre des funérailles ) p. 188

[3] « Usul al-kâfy » p. 482 -483

[4] « Wasâil ach-chi’a » Al-hur Al –Amily v. 12 p. 136, 137


 
Retour a la page principale
قسم الأخـبـار :: الدفاع عن السنة